Imprimer

Au cœur de l’actualité

Une étude financée par la Fondation démontre que partout, les légumes et les fruits sont les plus bénéfiques pour la santé du cœur

Une étude financée par la Fondation démontre que partout, les légumes et les fruits sont les plus bénéfiques pour la santé du cœurPeu importe l’endroit où vous vivez sur terre et la culture locale, le fait de choisir des fruits et des légumes plutôt que de la viande et des aliments frits donnera à votre santé du cœur une longueur d’avance, selon ce qu’a découvert une étude financée par la Fondation des maladies du cœur. Les régimes riches en produits d’origine animale, en lipides et en aliments frits peuvent faire augmenter les risques de crise cardiaque aiguë de 35 % dans le monde entier si on les compare aux régimes qui contiennent davantage de légumes, de fruits et de protéines non animales, d’après l’étude.

Les chercheurs ont étudié 10 000 participants provenant de 52 pays. Chaque personne a reçu une note basée sur la fréquence quotidienne, hebdomadaire et mensuelle à laquelle elle consomme les aliments suivants : œufs, grains, viandes blanche et rouge, poisson, produits laitiers, légumes crus, fruits et d’autres. Les pointages les plus élevés correspondent à une consommation plus fréquente de viande rouge et d’aliments salés et frits. Le fait de suivre un régime prudent comprenant des aliments sains pour le cœur donnait un pointage plus bas et des risques réduits de crise cardiaque qu’avec les autres types d’alimentation regroupées sous les catégories orientale (forte consommation de tofu, de soya et d’autres sauces) et occidentale (riche en aliments frits, collations salées, œufs, et viande). 

À l’aide de ce système de pointage alimentaire, les chercheurs ont découvert qu’une alimentation malsaine faisait augmenter les risques de crise cardiaque dans le monde entier et était responsable d’environ 30 % des risques au sein de la population. L’auteur de l’étude, Dr Salim Yussuf, dit que les résultats démontrent qu’en consommant beaucoup de fruits et de légumes frais et moins d’aliments frits et de viande, vous vous faites du bien, peu importe l’endroit que vous habitez et le reste des aliments que vous mangez.

La Fondation des maladies du cœur recommande de suivre le Guide alimentaire canadien afin de vous assurer que votre alimentation contienne suffisamment d’aliments nutritifs et sains qui aident à prévenir les maladies du cœur et les AVC. Le Guide alimentaire recommande de choisir des légumes et des fruits plus souvent, particulièrement les variétés de couleur vert foncé ou orangé et que la moitié des produits céréaliers que vous consommez ne soit pas raffinés, ce qu’on appelle des « grains entiers ». Il faut également limiter sa consommation d’huile, de viande et de sucre.

Pour de plus amples renseignements, lisez sur la saine alimentation.

Afin d’aider la Fondation à financer quelque 900 chercheurs et équipes de recherche comme Dr Salim Yussuf dans tout le Canada, faites un don dès aujourd’hui.

Affiché le 27 octobre 2008

Source : Romaina I, Anand S, Yusuf S, et al. Dietary Patterns and the Risk of Acute Myocardial Infarction in 52 Countries. Résultats de l’étude INTERHEART. Epidemiology. Octobre 2008.

Renonciation: Les renseignements contenus dans cet article sont présentés strictement à des fins de référence et d’éducation. Ce texte n’est pas destiné à remplacer les conseils d’un médecin, ni un traitement médical. Le contenu ne représente pas forcément l’opinion ou les politiques de la Fondation des maladies du cœur et celle-ci n’assume aucune responsabilité ni obligation découlant de toute erreur ou omission survenues dans cet article, ni de l’usage de toute information ou de tout conseil contenus dans ce dernier.